Portes de garage : guide en ligne sur les différents types

Le choix d’une porte de garage ne doit jamais être anodin. Il dépend de plusieurs paramètres, notamment des obstacles que rencontre la porte lors de son ouverture et de sa fermeture. D’où, l’intérêt de ce guide.

Porte basculante

Le principe ? Une porte de garage basculante est une porte avec une ouverture verticale parallèle par rapport au sol. Elle est fabriquée avec une grande plaque métallique (ou non) dotée d’une poignée centrale qui permet de l’ouvrir et de la fermer. Elle bascule grâce à des rails adaptés à la configuration de la pièce où la porte est montée. Enfin, elle n’utilise que l’espace sous plafond.

Elle peut se décliner en deux modèles : débordante ou non. Elle est débordante si elle dépasse les murs du garage lorsqu’elle se met en mouvement. Elle ne se déplace pas obligatoirement grâce à des rails de guidage fixés au plafond. Elle s’ouvre grâce à l’effet de contrepoids. Elle convient pour les garages installés dans une cour spacieuse. Elle n’est pas débordante si le tablier ne sort pas des limites des murs. Grâce à ce mécanisme, elle possède un avantage non négligeable : elle ne présente aucun danger pour les utilisateurs. Elle s’ouvre à l’aide des rails de guidage placés des deux côtés de la porte ainsi que de deux bras pliables. Vous avez un garage attenant à un trottoir ? Vous pouvez opter pour cette porte de garage.

En général, ce modèle est fabriqué avec du métal léger, solide, et sécuritaire. Pour ce qui est de sa finition, il peut être plastifié, galvanisé, ou peint. Son tablier, quant à lui, peut être strié (strie horizontale), à deux tons, à cassette, de couleur unie ou imiter un matériau naturel tel que le bois. Cette porte est facile à entretenir. Son seul inconvénient ? Le métal non doublé, c’est-à-dire d’une épaisseur de 14 mm à 40 mm, n’offre pas une bonne isolation. À cet effet, vous pouvez trouver des modèles de portes basculantes sur ce site.

Porte sectionnelle

Une porte de garage sectionnelle, contrairement au modèle basculant, est formée de plusieurs plaques reliées entre elles par des articulations. Elle effectue le même mouvement que le volet roulant. Elle permet d’économiser de l’espace dans le garage, car elle se déplace suivant les murs intérieurs ou le plafond. Si vous avez un garage de petite taille, vous pouvez opter pour la porte sectionnelle. De plus, elle ne déborde ni à l’extérieur ni à l’intérieur. Elle fonctionne souvent grâce à un moteur ainsi que des rails doubles verticaux et horizontaux.

Cette ouverture pour garage existe en deux modèles : celui qui se déplace suivant les murs latéraux et celui qui suit le plafond. Ce second modèle est le plus courant, puisqu’il permet d’optimiser l’espace disponible dans le garage. Son avantage ? Elle est soit en PVC soit en bois et elle constitue un bon isolant thermique. Elle dispose de quelques faiblesses que les utilisateurs doivent régulièrement vérifier : les articulations qui relient ses panneaux peuvent se dégrader et elle s’expose au jeu. Le premier modèle est moins connu, mais il présente également plusieurs avantages importants.

Le modèle sectionnel latéral se glisse suivant le mur latéral du garage. Il est souvent muni d’une ouverture pour piéton. Comme le modèle vertical, il permet de préserver une bonne température à l’intérieur du garage. Ses faiblesses ? Son usage implique la condamnation de tout un mur et ses panneaux doivent être de bonne qualité (pour ralentir les risques de dégradation). Enfin, elle est plus onéreuse que la porte basculante.

Porte à enroulement

La porte à enroulement est une porte garage en aluminium qui se subdivise en plusieurs plaques horizontales agrafées les unes aux autres. Elle est munie d’un coffre dans lequel ces dernières s’enroulent au moment de l’ouverture. Grâce à ce mécanisme, elle a pour avantage d’être économique en matière d’espace et elle préserve l’aspect intérieur de votre garage (elle est discrète). Elle vous convient si vous avez un petit garage joliment décoré qui donne sur la voie publique. Pour la déplacer, il est possible de la motoriser. Pour ce qui est de sa qualité d’isolation, elle permet de protéger l’intérieur du garage des changements de température.

Ce type de porte est conçu avec de l’aluminium, un matériau inoxydable connu pour sa durabilité et sa résistance. Esthétique, il offre une touche de modernité à votre garage, notamment lorsqu’il est coloré. Un des points forts de ce modèle est qu’il est facile à entretenir. La porte enroulable peut également être en acier, un métal solide qui nécessite un traitement antirouille et anti corrosif. Elle existe en d’autres matériaux, tels que le bois et le PVC qui offrent une bonne isolation thermique, comme l’aluminium et l’acier d’ailleurs.

De tous les modèles de portes enroulables, celui qui est en PVC est le moins cher. Il est léger et existe en différentes versions. Enfin, il peut être façonné de manière à ce qu’il imite les autres matériaux.

Porte battante

La porte de garage battante ou porte à la française, comme son nom l’indique, possède des battants (deux ou quatre). Ceux-ci s’ouvrent et se referment vers la partie extérieure du garage. Ses vantaux sont formés de lames, essentiellement, en bois liés entre elles par l’intermédiaire de broches en métal. Parfois, ils sont en PVC et les lames qui les constituent sont raccordées les unes aux autres à l’aide de clips ou de colles. Une porte battante, comme les autres types de portes pour garage, peut être motorisée.

Ses avantages ? Elle est peu onéreuse et elle permet d’économiser de l’espace à l’intérieur du garage. Elle améliore également l’esthétisme de la maison en se mêlant à toutes ses ouvertures.

Toutefois, elle présente deux faiblesses. Compte tenu de son design pliable, elle ne s’adapte pas à tous les garages, notamment à ceux qui se trouvent en bord de route. Sa qualité d’isolation est assez faible.