Qu’est ce qu’un atomiseur reconstructible pour cigarette électronique ?

Depuis plusieurs années, de plus en plus de personnes recherchent un moyen de diminuer ou d’arrêter leur consommation de tabac. Pour ce faire, l’apparition des cigarettes électroniques fut une véritable aubaine. Outre les clearomiseurs qui sont les modèles classiques d’accessoires pour e-cigarettes, il vous est maintenant possible de profiter des différents modèles d’atomiseur reconstructible. Vous voulez en savoir plus sur les atomiseurs reconstructibles ? Voici quelques explications utiles.

Composition et mode de fonctionnement d’un atomiseur reconstructible

Comme son nom l’indique, un atomiseur reconstructible est un modèle de cigarette électronique qui permet aux utilisateurs de fabriquer eux-mêmes leurs propres résistances. Cela lui permet de se distinguer d’un clearomiseur classique qui nécessite un remplacement de consommable une fois utilisé. Il n’est donc plus nécessaire d’acquérir de nouveaux équipements, mais de personnaliser la cigarette électronique au gré des besoins.Cependant, tout comme le clearomiseur, l’atomiseur est la partie de la cigarette électronique qui accueille le e-liquide, le réchauffe et le vaporise. Le but est d’aider les fumeurs dans leur sevrage de cigarettes. Bien entendu, il est nécessaire d’avoir une bonne compréhension du fonctionnement des atomiseurs reconstructibles disponibles sur le marché, notamment sur le site www.lepetitvapoteur.com, pour obtenir un montage de qualité.Il faut avant tout savoir qu’un reconstructible est constitué d’un plateau de montage, permettant la réalisation de la résistance, et de plusieurs plots.

Montage et précautions de manipulation

Le principal avantage d’une cigarette électronique doté d’un atomiseur reconstructible est ses possibilités de personnalisation en termes de montage. Il faut savoir qu’une création est généralement composée d’un fil résistif à viser sur les plots de l’e-cigarettes et de coton. Les alternatives de montage et de fabrication d’un coil peuvent alors être très variées. Il est, par exemple, possible de fabriquer un coil à partir d’une bobine de fil résistif ou une fabrication de A à Z. Le dispositif doit être stabilisé afin que le coil puisse accueillir le coton. Cedit coton sera imbibé d’e-liquide à vaporiser dans l’appareil. Remarque, il est important de prendre certaines précautions lors du montage. En effet, il faut disposer des connaissances de montage nécessaire (loi d’ohm, différents types de résistance) et disposer des équipements dédiés à l’opération (pince à tête en céramique, clé allen, tournevis…). Il est aussi nécessaire de suivre certaines règles de montage en fonction de l’appareil choisi. Et, une fois le dispositif reconstructible monté, il ne restera plus qu’à utiliser l’appareil de la même manière qu’un clearomiseur régulier, qu’il s’agisse d’un modèle avec réservoir ou d’un modèle dripper.

Le choix de la résistance

L’atomiseur reconstructible est un accessoire pour cigarette électronique dédié aux vapoteurs qui ont déjà une bonne expérience d’utilisation. Son intérêt pour les usagers de e-cigarettes est la possibilité de choisir le type de résistance à installer dans l’atomiseur. Il est alors possible d’opter pour une résistance très haute ou très basse selon les besoins et les envies. Les hautes résistances permettent d’obtenir une vapeur moins importante et moins chaude tandis que les basses résistances proposent une vapeur abondante et très chaude. La différence réside donc dans la capacité de chauffe. Pour mesurer la résistance, il est possible d’utiliser un multimètre ou un ohmmètre. Le fil résistif est généralement en kanthal (plat ou rond), en Nichrome ou en inox. Il est façonné à chaud de manière à produire des spires puis vissé sur l’atomiseur. Il ne reste plus qu’à introduire la mèche en fibre de verre, en coton ou en fibre de silice dans la résistance et choisir le mod de l’appareil (mod mécanique ou mod électronique). Le mod permet de configurer le wattage ou le voltage de la cigarette électronique.

Les différents types d’atomiseur reconstructible

Il existe actuellement un large éventail de modèles de reconstructible sur le marché. Chacun de ces types dispose de ses propres spécificités techniques en matière de confort d’utilisation. Vous pouvez distinguer avant tout le RBA ou Rebuild-able Atomizer, le modèle classique d’atomiseur reconstructible. Vous pouvez aussi distinguer le RTA ou Rebuild-able Tank Atomizer qui a la particularité d’être équipé d’un réservoir permettant aux résistances et au plateau de baigner directement dans l’e-liquide. Le RDA ou Rebuild-able DrippingAtomizer est un modèle de type dripper qui permet une consommation d’e-liquide au goutte à goutte. Cela permet, entre autres, d’alterner facilement les différentes saveurs proposées pour les cigarettes électroniques. Par ailleurs, ce type d’atomiseur peut être assez économique, car il est possible de trouver différents bons plans pour l’obtention d’un dripper pas cher différents fournisseurs. Enfin, le RDTA ou Rebuild-able Dripping Tank Atomizer est un mélange du RTA et du RDA. Sa particularité est que seulement le coton est baigné dans le réservoir. Cela permet aux usagers de mieux apprécier les saveurs de l’e-liquide.