Nettoyage et entretien des parquets en bois

Plébiscité pour son aspect chaleureux et authentique, le parquet doit être régulièrement entretenu pour garder son lustre. Gestes simples, habitudes à adopter, erreurs à éviter, on vous dit tout pour en prendre soin et pour longtemps.

Comment nettoyer un parquet en bois ?

Au quotidien, l’entretien et le nettoyage du parquet en bois ne sont que peu contraignants, mais selon les différents types de parquets certaines précautions sont à prendre afin de prolonger sa durée de vie. Dans tous les cas, on oublie l’utilisation de produits trop abrasifs et le lavage à grandes eaux.

Nettoyer un parquet vitrifié

Plus résistant aux chocs, à l’humidité et à l’usure du temps, le parquet vitrifié est apprécié car facile à vivre. Si son vernis le protège, il nécessite tout de même d’être dépoussiéré régulièrement à l’aide d’un chiffon humide, d’un balai ou en passant l’aspirateur muni de la brosse pour sol dur.

 Nettoyer un parquet massif

Qu’il soit huilé ou ciré, le parquet massif est facile à entretenir. Balai et aspirateur restent les meilleures armes afin d’enlever la poussière qui s’installe au quotidien. Réservez la serpillière humide uniquement sur les sols huilés. Les sols cirés, pourront quant à eux, être lustrés une fois par semaine.

Nettoyer un parquet stratifié

Comme pour les autres parquets, il faut débarrasser régulièrement notre parquet stratifié de sa poussière à l’aide d’un balai classique ou de la brosse dure de l’aspirateur. On évite de trop le mouiller et une fois par mois on passe une serpillière humidifiée à l’eau chaude pour éliminer totalement toutes les traces.

Quels produits utiliser pour entretenir et nettoyer son parquet ?

Pour bien protéger nos sols, il faut adapter entretien et produits nettoyants selon le revêtement de chaque sol. Dans tous les cas, on évite les traitements trop corrosifs ou l’usage excessif d’eau. Un parquet huilé aura besoin d’être huilé à nouveau une fois par an avec, par exemple, de l’huile de lin, idéale pour tous les bois. Liquide ou sous forme de pâte, le savon spécial bois le débarrassera de ses taches. Pour conserver la couche protectrice d’un parquet ciré, il est conseillé de passer tous les deux ans une couche de cire sur toute sa surface.

Comment nettoyer son parquet naturellement ?

Même si le plus simple pour nettoyer son parquet reste de passer quotidiennement le balai ou l’aspirateur, il peut nécessiter un entretien plus poussé. C’est le moment de dégainer le duo chouchou du ménage écolo : le vinaigre blanc et son acolyte, le bicarbonate de soude. Pour une préparation efficace, comptez 1 verre de vinaigre pour ½ de bicarbonate, à diluer avec 5 cuillères à soupe d’eau. Attention à ne pas utiliser trop de vinaigre, au risque d’endommager la couche protectrice. Le savon noir et la terre de Sommières sont également de bonnes alternatives naturelles pour prendre soin de nos parquets. Pour lui redonner un coup d’éclat et le dégraisser, on pense, de temps en temps, à le brosser avec l’eau des pommes de terre.

Huile : une protection en profondeur

Les huiles pour parquets, très fluides, pénètrent dans le bois et le protègent contre les taches et les salissures. C’est une finition “non filmogène”, ce qui signifie qu’elle ne se limite pas à la surface du bois (contrairement à la cire). Elle présente cependant deux inconvénients par rapport à la vitrification : son coût, et son irréversibilité (le bois étant imprégné en profondeur, un parquet huilé l’est définitivement). Les parquets huilés demandent peu d’entretien. Ils doivent simplement être dépoussiérés régulièrement à l’aide d’un balai à franges légèrement humide.

Enfin, il faut repasser une couche d’huile tous les 6 mois à 1 an, selon le type d’huile et l’utilisation du parquet. Un ponçage léger permet d’estomper les éventuelles taches ou marques avant de remettre de l’huile localement. En cas de salissure plus importante, il suffit de les laver au savon noir naturel (à l’aide d’une machine à nettoyer les sols, qui permet d’absorber l’eau de lavage).

Quelques précautions pour un parquet qui dure plus longtemps

S’il est possible d’accéder directement dans une pièce avec du parquet depuis l’extérieur de la maison, prévoyez un large tapis-brosse, voire la mise en place de chemins en tapis amovibles. Placez des patins de feutre sous vos meubles, particulièrement ceux que vous déplacez régulièrement (chaises et fauteuils, notamment).

Pour entretenir un parquet en bois massif

Le savon noir

Le parquet en bois massif est le plus compliqué à entretenir. Comme pour les autres types de parquet, un entretien régulier est nécessaire, de préférence avec un balai en microfibre. Pour un nettoyage plus en profondeur, vous pouvez régulièrement brosser votre parquet avec du savon noir dilué dans de l’eau.

L’eau de cuisson de pommes de terre

Autre astuce pour entretenir votre parquet en bois massif : frottez-le de temps en temps avec une brosse et de l’eau de cuisson de pommes de terre.

La chaleur et le brou de noix contre les rayures

Un parquet en bois massif marque plus facilement qu’un autre type de parquet. Des rayures peuvent facilement apparaître à cause du déplacement d’un meuble, d’un petit caillou coincé sous la semelle d’une chaussure, etc. Pour y remédier, vous pouvez appliquer un tissu en microfibre sur la rayure et poser ensuite dessus votre fer à repasser en mode vapeur. La chaleur va faire gonfler le bois de votre parquet et combler la rayure. Appliquez ensuite de la cire ou du brou de noix pour faire disparaître complétement votre rayure. Et pour éviter ce type de désagrément, pensez à équiper vos pieds de meubles, de tables et de chaises de tampons de feutre. Attention également aux meubles à roulettes qui laissent des traces sur les parquets à la longue.

Les trucs et astuces pour chaque type de tache

Les taches de vin et de café

Il est conseillé d’agir rapidement si vous constatez des taches de vin ou de café sur votre parquet. Appliquez rapidement une éponge et un peu de savon noir dilué dans de l’eau et veillez ensuite à bien sécher votre sol.

Les taches d’encre

Un stylo qui fuit, qui tombe par terre, et votre parquet se trouve maculé d’encre. Pas de panique. Il suffit d’absorber l’encre avec un linge en coton imbibé d’alcool.

Les taches de gras

Pour éliminer une tache de gras, utilisez du talc ou de la terre de Sommières. Saupoudrez l’un ou l’autre sur la tache de votre parquet. Disposez du papier essuie-tout par-dessus et posez votre fer à repasser chaud, plusieurs fois si nécessaire.

Les taches de bougie ou de peinture

Si vous constatez des traces de bougie ou de peinture sur votre parquet, la première des choses à faire est de gratter doucement, sans creuser le bois, pour enlever le maximum de matière. Frottez ensuite la tache à l’aide d’un peu de vinaigre blanc et laissez bien sécher.